01_ About

SERVICES:
02_ Art Development 
03_ Art Production
04_ Art Publishing

05_ News



THE WALL Projects, founded by Camille Morin, is based in Paris, France but open to international collaborations. 


CONTACT
Camille Morin
18 rue du poteau, 
75018 Paris
cm@thewallprojects.com

+33 6 7 100 1000

︎  ︎  ︎



Home
01

About



The Wall projects est une structure d’accompagnement destinée aux artistes visuels (vivants et estates) ainsi qu’aux diffuseurs (centres d’art, galeries, éditeurs) proposant des services de production, développement et édition. Une variété de services sur-mesure qui s’adaptent aux besoins de chacun car chaque projet est différent.

Si, dans un premier temps, The Wall Projects se présente comme un soutien logistique fournissant une variété d’outils au service de la création, son ambition à long terme est de développer sa propre ligne éditoriale, autour d’évènements et de publications, de manière à projeter, promouvoir et diffuser sa vision du paysage artistique contemporain.

The Wall Projects aims to support and accompany visual artists (living and estates) as well as art organizations (art centers, galleries, publishers…) offering a variety of services from art production to art development and publishing, all tailor-made in order to suit the needs of each project.
If at first The Wall Projects appears as a logistic tool offering a wide variety of services to support all aspects of visual creation, its long term ambition is to develop its own editorial brand and organize events and publications in order to « project » onto the world, a vision of art that matters to us.




LE NOM
Tout a commencé par un mur dans mon appartement qui a vite été recouvert d’images, de notes, d’idées… la construction d’un projet, d’une envie que j’avais besoin de matérialiser, de visualiser. En commençant à parler de ce projet autour de moi, « The Wall » est devenu comme un nom de code, avant de savoir exactement comment nommer cet ovni. Et au fil du développement de ce projet, ce moment de prise de risque, est apparue cette image : être au pied du mur. Monter sa boite, développer un projet artistique peut amener cette sensation d’être face à un obstacle insurmontable, mais on peut aussi décider de voir ce mur comme la mesure de notre propre désir, comme un tremplin.

Quant à Projects ? Chaque mission est différente de la suivante, l’activité de « The Wall » sera définie par les projets qui y sont développés. Si les projets existent en partie grâce à The Wall, The Wall n’existe que par les projets qu’il soutient. Mais « Projects » c’est aussi un verbe, une action : celle de projeter, à travers son activité, une vision de l’art sur le monde qui nous entoure.


THE NAME
It all began on a wall in my apartment that was soon enough covered with images, notes, ideas… In order to build a project, a dream, I needed to materialize it, picture it. When I started to talk about this project around me, « The Wall » became some sort of code name before I knew how to call it. And as it all started to come true, this image came to mind : to have one’s back against the wall. Building one’s own company, starting a new art project can bring on this sensation that we ‘re facing an insurmountable obstacle, but you can also decide to see this wall as the measure of your own desire, as a springboard.

As to Projects ? Each mission if different from the next, The Wall’s activity is entirely defined by the projects it supports but its aim is also to « project » its vision of art onto the world.



Photo Adele Jancovici

Camille Morin est une directrice artistique spécialisée dans le secteur des industries culturelles et créatives.
Diplômée de Penninghen en 2008, Elle participe au Watermill Center Summer Program de Bob  Wilson à deux reprises, en 2007 et 2008. Cette expérience initiatique lui permet de rencontrer des artistes qui l’influenceront grandement (Marina Abramovic, Lucinda Childs…).

Elle débute sa carrière professionnelle en tant que graphiste freelance et travaille pour différentes compagnies de théâtre et de danse puis devient chargée de production, communication et diffusion pour la Cie Hervé-Gil. Elle collabore également avec des galeries, notamment Dorothy’s gallery / American Center for the Arts pour laquelle elle développe un cycle de lectures et de performances.

En 2011 elle rejoint la Cie Or Not To Be et crée un projet à dramaturgie plurielle intitulé « Un Jour, St-Tropez », ce qui l’amènera par la suite à collaborer avec la Ville de Saint-Tropez pour la création et la coordination d’un événement, « De Mono à ‘Kini » qui aura lieu au Cinéma la Renaissance.

Elle commence à travailler à la Galerie Christophe Gaillard en 2013 où elle remplit différentes missions, de la communication à la production d’expositions, de la gestion d’artistes à la médiation du public et des collectionneurs, à la galerie et sur des foires. La Galerie déménage en 2015 dans ses nouveaux locaux et Camille devient associée.

En 2019, Camille quitte la Galerie Christophe Gaillard pour créer The Wall Projects, une structure d’accompagnement destinée aux artistes visuels (vivants et estates) ainsi qu’aux diffuseurs (centres d’art, galeries, éditeurs) proposant des services de production, développement et édition.

Camille Morin is a Paris based art director specialized in creative and cultural industries.
She graduated from Esag Penninghen in 2008. In 2007 and 2008, she participated in Robert Wilson’s Watermill Center Summer Program. This initiatory experience allowed her to meet artists that would greatly influence her (Marina Abramovic, Lucinda Childs...).

She started her professional life working as a freelance graphic designer for various performing arts companies and became a communication and production manager for the dance company Cie Hervé-Gil in 2009. She would also collaborate with art galleries, amongst others dorothy’s gallery / American Center for the Arts for which she also worked as gallery manager and developed a cycle of lectures and performances.

In 2011 she joined the Cie Or Not To Be to create and direct a multimedia play entitled « Un Jour, St-Tropez ». This project led her to collaborate with the City of Saint-Tropez where she created and coordinated the event "de Mono... à Kini".

In 2013 she started working at Galerie Christophe Gaillard and held many different hats — as is often the case in very small teams : from communication to exhibition production, from artist liaison to networking with the public and collectors, at the gallery and on art fairs. The gallery moved to its new location in October 2015 and Camille became a partner.

In 2019, she left Galerie Christophe Gaillard to start her own company : The Wall Projects, that aims to support and accompany visual artists and art organizations offering a variety of services from art production to art development and publishing.